Le ultime

Francese/italiano: il dizionario dell’argot

“Je dois bouffer chez mon beauf avec ma meuf, mais je suis encore foncedé depuis hier soir !” “Putain, mon gars, à 35 piges t’es tout le temps perché !”.

Non avete capito una mazza? Avete capito qualcosa, ma non tutto? Quello che segue è il dizionario che fa per voi: l’essenziale dell’argot e del verlan francese in un solo articolo.

les lascars

A

à l’arrache: a cazzo di cane – Tu fais tout le temps les choses à l’arrache.

à l’ouest: svampita/o, fuori – Oh là là, j’ai encore oublié d’aller chercher les enfants à l’école ! Je suis vraiment à l’ouest !

accro (agg.m./f..): dipendente – C’est un bon gars, mais il est accro à la cocaïne.

alcolo/alcoolo (agg.f./m.): alcolizzato/a – Il se donne des airs de grand artiste, mais en vérité ce n’est qu’un alcolo.

alpaguer (v.): acchiappare – Je marchais dans la rue, je me suis fait alpaguer par trois mecs ultra relous, ils m’ont pas lâché.

assurer (v.): gestire magistralmente una situazione, spaccare – Franchement, mec, t’assures !

 

B

bad-trip o bad (s.m.)/bad-triper (v.): bad trip, fare un bad trip – Oh là là, j’ai fumé un joint, je me suis tapé une espèce de vieux bad…

baffe (s.f.): sberla – Putain, le mec s’est pris une grosse baffe par sa meuf, c’était l’hallu !

baffer (v.): giffler – Il méritait de se faire baffer.

bagnole (s.f.): automobile, macchina – J’en ai marre des trains, j’ai envie de m’acheter une bagnole.

bahut (s.m.): collège, scuola media – On se connait depuis le bahut, dis-donc, ça fait un bail !

bail (s.m.): longtemps, tanto tempo – Comment tu vas ? Ca fait un bail !

balancer (v.): gettare, sbarazzarsi di qualcosa – Alors, soit tu ranges ta chambre, soit je balance tout par la fenêtre // denunciare – J’y crois pas, il m’a balancée au prof !

balèze (agg.m./f.): robusto, grosso, forte – J’ai vu un mec jongler avec sept boules de pétanque, balèze le type.

balle (s.f.): euro – Je lui ai filé 100 balles, je sais que j’en reverrai pas la couleur.

barbeuc (s.m): barbecue – Allez, tu passes à la maison, on se fait un barbeuc tranquillou.

barge/barjo (agg.m./f.): matto/a – Ah non, mais laisse tomber, je veux plus en entendre parler, c’est un barge.

barré/e (mal): messo/a male – Avec ce parti au gouvernement et l’autre à l’opposition on est vraiment mal barré.

barrer (se) (v.): andarsene – J’en ai marre de Paris, j’ai envie de me barrer en Australie !

beau gosse (s.+agg.m.): bel ragazzo, bono, figo – Ah si, il était beau gosse, mais il embrassait très mal.

beauf (s.m.): (forma tronca di beau-frère) cognato – Je vais dîner chez mon beauf avec ma meuf // il francese medio, grezzo – Je veux bien faire un effort, mais n’empêche que tes potes c’est tous des gros beaufs.

bécane (s.f.): bicicletta, moto o motorino – Si ta bécane est cassée, je connais une asso où tu peux la réparér toi-même pour pas cher.

bédo (s.m.): hashish, fumo/spinello, canna – Allez, fais tourner ton bédo.

bide (s.m.): pancia – T’as pris du bide, toi ! Tu commences à devenir vieux, mon gars. Il faut arrêter la bière.

bidon (s.m.): bugia, cosa falsa, taroccata – J’essaie d’appeler mais c’est un numéro bidon.

bidule (s.m.): cosa/coso – Passe-moi ce bidule.

blaireau (s.m.): idiota, imbecille – Regarde-moi ce blaireau, va !

bled (s.m.): villaggio, paese – Mais non, il est pas là, il est parti au bled.

bol (s.m.): fortuna – Pas de bol, il s’est fait choper avec un autre mec.

bombe/bombasse (s.f.): bella ragazza, bona, figa – Elle, c’est une bombe atomique, alors que lui… quel beauf !

bosser (v.): lavorare – J’en ai marre de bosser tous les week-ends.

bouffer (v.): mangiare – On a pris l’apéro et puis on est parti bouffer dans un petit resto du coin.

bouquin (s.m.): libro – C’est un écrivain, il a sorti son premier bouquin l’été dernier. Je l’ai lu, il est pas mal du tout.

bouquiner (v.): leggere – J’aime bien bouquiner à la plage.

branler (v.): fare, lavorare – J’ai trop fait la fête hier soir, je sens qu’aujourd’hui je vais rien branler de la journée. // non interessarsi a qualcosa – Je m’en branle de ses problèmes à la con ! // (se) branler (v.): masturbarsi – vedi il nostro dizionario del sesso

branleur (s.m.): scansafatiche – Il passe ses journées à regarder la télé et à jouer aux jeux vidéo, c’est vraiment un branleur !

 

C

caisse (s.f.): automobile, macchina – Ah non, j’étais trop bourrée, j’ai laissé ma caisse là-bas, je suis rentrée à pied.

came (s.f.): droga – C’est de la super came.

canon (s.m.): bello/bella, bono/bona – Elle est vraiment canon sa copine !

cassos (s.m.): (cas social) strambo, matto, con problemi – Je croyais que c’était quelqu’un de bien, alors que pas du tout, encore une fois je suis tombée sur un cassos ! // cassos (v. inv..): andiamo – Les gars, je m’emmerde grave. Cassos ?

chiasse (s.f.): diarrea, cacarella – Je pouvais pas venir, j’ai eu la chiasse tout le week-end.

chelou (s.m.): (verlan di louche) losco, strano – Il était pas net ce gars, il nous a emmenées dans un bar bien chelou.

chéper (agg.): (verlan di perché) fatto, sotto l’uso di sostanze psicotrope – Il est toujours chéper de toute façon.

cheum (a.inv.): (verlan di moche) brutto – Il m’a draguée toute la soirée, mais qu’est-ce qu’il était cheum.

chouille (s.f.): festa – On a fait la chouille ensemble samedi soir.

cimer (avv.): (verlan di merci) grazie.

claquer (v.): spendere – Je voulais lui faire un beau cadeau, j’ai claqué 60 balles.

claqué/e (agg.m./f.): stanco/a – J’étais tellement claqué que je suis même pas sorti.

clope (s.f.): sigaretta – Rien de spécial, il m’a demandé une clope et puis on a un peu discuté.

crade (agg.): sporco – Chez lui c’est vraiment crade !

craquer (v.): avere un colpo di fulmine, innamorarsi improvvisamente – Pourtant je suis pas comme ça d’habitude, mais pour cette fille j’ai vraiment craqué. // cedere alla tentazione – Elles étaient hyper chères, mais j’ai craqué, je les ai achetées.

crève (s.f.): raffreddore, febbre, influenza – Je viens pas, j’ai la crève.

crevé/e (agg.m./f.): stanco/a – Je vais pas tarder, je suis crevée.

cuisto (s.m.): cuoco – Il est cuisto dans un resto libanais.

 

D

dalle (s.f.): fame – J’ai trop la dalle, j’ai rien bouffé à midi.

dalle (que): niente – Je m’attendais au moins qu’elle me dise merci : que dalle.

déboiter (v.): spaccare tutto – Viens, le son est trop bien, ça déboite !

déconner (v.): scherzare – J’aimerais faire un enfant avec toi… Non, je déconne ! T’as eu la trouille, hein ?

déglingué/e (agg.): scassato/a – Il a débarqué avec une caisse complètement déglinguée.

dégueu (agg.): (forma tronca di dégueulasse) schifoso/a – Les spaghettis avec du ketchup, c’est vraiment un truc dégueu.

dingue (agg.m./f.): matto/a – Elle est dingue cette fille, c’est pour ça que je l’aime.

 

E

emballer (v.): esaltarsi – Je trouve que tu t’es emballé pour pas grand-chose.

emmerder (v.): dare fastidio – Ca fait des semaines qu’il m’emmerde avec ces invit’ à la con. // je t’emmerde: vaffanculo.

enchaîner (v.): tirare un pippone – J’ai rencontré mon voisin tout à l’heure. Laisse tomber, il m’a enchaîné le gars.

 

F

faire gaffe: fare attenzione – Fais gaffe à toi, mon grand.

facho (agg.): fascista – Mon patron est un gros facho.

filer (v.): dare – Elle a filé 50 balles à un mec qui faisait la manche dans le métro // partire, andare – Il est hyper tard, je file à la fac.

flic (s.m.): poliziotto, sbirro – Quoi ? T’es un flic ?

flingue (s.m.): pistola – Il a sorti son flingue et puis voilà quoi.

flotte (s.f.): acqua – Il boit que de la flotte, je peux te dire qu’on est pas fait l’un pour l’autre. // pioggia.

flotter (v.): piovere – Ici ça fait deux semaines que ça flotte.

foncedé (agg.): (verlan di défoncé) fatto, sotto l’uso di sostanze psicotrope – Putain, il a fait n’importe quoi hier soir, il est encore foncedé.

foutre (v.): mettere – Fais gaffe avec ta glace, t’en as foutu partout !

fric (s.m.): soldi, denaro – J’ai pas de fric. Je suis à sec.

fringin/e (n.m./f.): fratello/sorella – Je peux pas, je vais dîner chez ma frangine ce soir.

fringue(s) (n.f., utilizzato soprattutto al plurale): vestito/i – Il faut vraiment que je fasse une lessive, j’ai plus de fringues à me mettre.

 

G

galère (s.f.): cosa difficile, un casino – Trouver un appart à Paris, c’est galère.

galérer (v.): fare qualcosa con molta difficoltà – J’ai galéré pour trouver.

gamin/e (s.m./f.): bambino/a – J’aime pas les gamins.

gars (s.m.): ragazzo/i – Salut les gars !

gavé (avv.): beaucoup, très (nella zona di Bordeaux) – Putain, il est gavé bon ce gâteau.

gazer (v.): fumare (una sigaretta) – Tu fais gazer, vieux ?

geek (n.m./f.): nerd – C’est un truc de geek ça !

gerber (v.): vomitare – J’ai tellement mangé que j’avais envie de gerber.

gosse (n.m./f.): bambino/a – Mais non ! Il est marié et il a un gosse !

grave (avv.): molto – T’as aimé le concert ? Grave !

gueule (s.f.): faccia – A mon avis, il a une gueule de flic. // gueule de bois: post sbornia – On a trop bu hier soir, j’ai la gueule de bois. // (ferme) ta gueule !: stai zitto/a!

 

I

impec (agg.): impeccabile, perfetto – Demain à 14h, ça te va ? Impec !

intello (agg.): intellettuale – Je m’ennuie avec tes amis intellos.

 

K

Kro (s.f.): forma tronca di Kronenbourg, marca di birra – Deux pintes de Kro, s’il vous plait.

keuf (s.m.): (verlan di flic) sbirro – Il y a les keufs !

keum (s.m.): (verlan di mec) uomo, tipo – C’est un malade, ce keum !

kiffer (v. transitivo/intransitivo): piacere – Il est bien ton pull, je kiffe trop !

 

L

larguer (v.): lasciare, scaricare – Je me suis fait larguer la semaine dernière.

latte (s.f.): tiro (di sigaretta) – Je peux te prendre une latte ?

looser (s.m.): sfigato

 

M

MacDo (s.m.): (forma tronca di McDonald’s) McDonald’s – Tu préfères Quick ou MacDo ?

machin (s.m.): cosa/coso – Qu’est-ce que c’est que ce vieux machin ?

manif (s.f.): (forma tronca di manifestation) manifestazione – J’étais en manif hier, c’était chaud.

mater (v.): guardare – Il arrête pas de te mater !

mec (s.m.): uomo, tipo – J’ai rencontré un mec.

meuf (s.f.): donna – J’ai rencontré une meuf.

môme (s.m.): bambino – Je m’occupe des mômes de ma frangine ce soir. Elle sort avec son nouveau mec.

mytho (s.m.): (forma tronca di mythomane) contaballe – Il dit que des conneries, c’est un mytho !

 

N

nana (s.f.): tipa – Elle fait que râler, j’en peux plus de cette nana.

naze (agg.): inutile, buono a nulla – T’as tout raté. Putain, t’es trop naze ! // stanco, sotto tono – Je suis vraiment naze, je vais me coucher direct.

nickel (agg.): perfetto – Quand je suis rentrée l’appart était nickel. Il avait tout rangé.

 

O

oseille (s.f.): denaro – Prends l’oseille et tire-toi ! (film di Woody Allen)

ouam/ouat (prep.): (verlan di moi/toi) me/te – On va chez ouat ou chez ouam ?

ouf (agg.): (verlan di fou) matto, incredibile – Je ferais jamais ça ! T’es ouf ou quoi ?

 

P

Paname: Paris

parano (agg.): (forma tronca di paranoïaque), paranoico/a

parigot (agg.): parigino

patate (s.f.): (essere) in forma, sprintoso/a – Elle te met une patate, cette musique !

pêche (s.f.): (essere) in forma, sprintoso/a – Elle a dansé pendant des heures, elle avait la pêche.

pécho (v.): (verlan de choper) acchiappare, conquistare, andare a letto con qualcuno – Alors ? T’as pécho hier soir ?

pépère (agg.): tranquillo/a – J’étais pépère tout seul à la maison.

pérave/pourave/pourrave (agg.): nul, minable

perso (agg.): personale – T’as t’as des trucs perso à faire ? // (avv.) personalmente – Perso, je m’en balance.

pétard (s.m.): spinello, canna – J’ai fumé un pétard et je suis parti me coucher.

péter un plomb, les plombs (espr.): dare di matto – Et le gars a pété un plomb, il a commencé à tout casser, n’importe quoi !

picoler (v.): bere (dell’alcol) – T’as trop picolé toi, il vaut mieux pas que tu prennes la voiture.

pif (au): a caso – J’ai mis des chaussures au pif et je suis sortie.

pige(s) (s.m.): anno(i) – Le mec a 40 piges mais il est complètement immature.

piger (v.): capire, afferrare – Tu piges ?

planquer (v.): nascondere – Où est-ce que t’as planqué le fric ?

pognon (s.m.): denaro – Il était plus intéressé à son pognon qu’à son caractère.

pote/poto (s.m./f.): amico/a – Je vais au cinéma avec des potes. Tu veux venir ?

pourrir (v.): nuocere – Il m’a pourri la vie pendant 10 ans, maintenant c’est fini. // insultare – Il m’a pourri, le gars, alors que j’avais rien fait.

 

R

racaille (s.f.): cattivo ragazzo, delinquente, gentaglia – Je veux pas que tu traînes avec cette racaille.

ragnagnas (s.m. plurale): le mestruazioni – Et en plus j’avais mes ragnagnas ! Le comble !

rancard (s.m.): appuntamento galante – Dis-donc, t’es bien sapé aujourd’hui. T’as un rancard ce soir ?

ras-le-bol (s.m. invariabile): (averne) abbastanza – J’en ai ras-le-bol de ton comportement !

réac (agg.): (forma tronca di réactionnaire): reazionario – De toute façon c’est inutile de discuter avec lui, ce n’est qu’un gros réac.

rebeu (agg.): (verlan di arabe) arabo

relou (agg.): (verlan di lourd) pesante – Arrête, tu m’embètes, t’es relou !

renoi (agg.): (verlan di noir) nero

resto (s.m.): (o anche restau) (forma tronca di restaurant) ristorante – Tu sais ce petit resto où il m’emmenait tout le temps ? Ben, je l’ai croisé là-bas avec une autre fille !

reuf (s.m.) (verlan di frère): fratello

reus: (verlan di soeur) (N.B. la s finale si pronuncia) sorella

 

S

saper, sapé/e (v.): vestire, vestito/a – Ils étaient tous très bien sapés.

se faire chier (espr.): annoiarsi, rompersi le palle – De toute façon aux mariages je me fais tout le temps chier.

sens déc (espr.): (forma tronca di sans déconner) scherzi a parte – Non, sans déc, dis-moi comment ça s’est passé !

seum (s.m.): avoir la haine, être en colère – J’ai le seum !

shit (s.m.): hashish, fumo – T’as du shit ?

 

T

taffe (s.f.): tiro (di sigaretta) – Je peux t’en prendre une taffe ?

taper (v.): sbattersi – Putain, je me suis tapé trois heures de route pour rien, quoi ! // (s’en) (v.): sbattersene – Je m’en tape !

taré/e (agg.): matto – Il faut pas les écouter, c’est des tarés ces gens-là.

tebé (agg.m./f.): (verlan di bête) stupido – Il s’en est pas rendu compte, il est trop tebé.

teci (s.f.): (verlan di cité)

teuf (s.f.): festa – Je fais trop la teuf en ce moment.

ticket (avoir un) (espr.): avere una possibilità (con qualcuno) – T’as vu comment elle t’a maté ? A mon avis, t’as un ticket, là.

thune(s) (s.f.): denaro – J’ai pas de thunes, désolé.

tire (s.f.): automobile, macchina

toubib (s.m.): medico Je suis allé chez le toubib, il m’a filé un traitement de cheval.

tronche (s.f.): faccia – Non, mais t’as vu sa tronche ?

trouille (s.f.): forte paura – Putain, refais jamais ça, tu m’as foutu une trouille !

truc (s.m.): cosa/coso – C’était un truc hallucinant !

 

V

vénère (agg.): (verlan di énervé) arrabbiato/a, incazzato/a – Laisse tomber, j’étais trop vénère pour discuter de quoi que ce soit.

voyou (s.m.): delinquente – J’ai bien fait de le larguer, c’est un voyou.

 

W

wesh: di difficile definizione, wesh è un’interiezione dalle molteplici funzioni: può essere utilizzata come saluto (Wesh frère, bien ou bien ?), come intercalare, con un senso simile all’italiano “cazzo”, “cavolo” o quant’altro (Wesh, putain, c’est la grosse teuf là !), oppure quasi del tutto indiscriminatamente all’interno di una frase (Yo reus, ça va ? Wesh, tu m’as pas dit pour ta caisse ! La classe !)

‘zico(s)/musico(s) (s.m.): musicien(s) (N.B. al plurale si pronuncia la s) – C’est des bons zicos, je jouais avec eux quand j’habitais à Toulouse.

 

Z

zic (s.f.): (forma tronca di musique) musica

 

06 (zéro six) (s.m.): numero di telefono cellulare – Elle m’a filé son 06 !

16 (seize) (s.f.): (forma tronca di 1664, marca di birra)

Share Button

5 Comments on Francese/italiano: il dizionario dell’argot

  1. Che lavoro ! Bravissima 🙂 je crois qu’il est vraiment difficile d’apprendre le français au début à cause des différents niveau de langue, entre argot, français parlé et français enseigné à l’école, il y a un fossé !
    Une précision : le bled veut dire village mais quand on l’utilise avec l’article défini c’est en général le Maroc (comme dans l’exemple). Sinon on dira « un bled »
    Et aussi craquer peut également vouloir dire « devenir fou » « Il est pas bien le mec, il a craqué »
    Super boulot, peut être que ça va me servir un jour pour mes élèves les plus grands 😀 (à partir d’octobre j’enseignerai le français en Italie ;))

  2. j’ajoute « tiep » verlan de « pitié » e « azy » verlan di « vas-y ». Azy tu fais tiep!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*